Aimer, c’est trouver sa richesse hors de soi. » ALAIN

 

Et si la richesse véritable se mesurait non pas aux biens que nous accumulons, mais au bien que nous faisons, que nous donnons, que nous propageons autour de nous ? Chacun sait que l’amour est le moment extraordinairement paradoxal où plus l’on se dépouille et plus l’on devient riche, plus on s’oublie soi-même et mieux l’on est présent, plus on donne la priorité à l’autre et plus l’on va loin. Aucun bienfait ne saurait rivaliser avec celui qui jaillit d’un cœur passionnément aimant. Tous les avantages, tous les privilèges, tous les succès que peut connaître un homme ne sont que poussière si l’amour ne règne pas en maître dans son cœur, et s’il ne se laisse pas conduire docilement par cette folle prodigalité qui consiste à aimer toujours mieux et à se donner toujours davantage. C’est cette conviction qui a conduit Claude Tillier à déclarer : « Être aimé, c’est plus qu’être riche, car c’est être heureux. »
François Garagnon
Auteur du best-seller « Jade et les sacrés mystères de la vie »
Dernier livre paru : « le Maître des liens inaltérables »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *